eBOOK : 7,99 $ / 5,79 €

L'affaire K&R de Michel Bourdage, publié chez NUM Éditeur.
0
 
LIRE UN EXTRAIT :
L'AFFAIRE K&R - RÉSUMÉ
 

« Il y a longtemps que je voulais écrire cette histoire. Pour le temps que j’ai pris à me décider… hé bien ! Il a fallu convaincre beaucoup de monde, acteurs de ce drame, dont Karine, Rosalie devenue ma femme par la suite, ainsi que mon frère ainé, Rémy. Peut-être est-ce ma profession d’avocat qui m’a amené à fouiller tout ça. J’imagine que par déformation professionnelle je n’aime pas qu’on me mente et je n’aime pas qu’on me dissimule des faits. Mais surtout, c’est parce que mon frère, avocat lui aussi, et moi-même avons été impliqués dans ce qu’on appelait dans le milieu judiciaire l’affaire K & R. »

 

EXTRAIT
 

(...) Quelques années passèrent. Les modes changeaient, les amitiés évoluaient, bref, la vie de Dale suivait son cours pendant qu’il apprenait un métier. Surtout, il avait appris à se taire et à ne pas se plaindre.

 

Maintenant qu’il était adulte, les choses se présentaient assez bien. Sa bonne conduite lui valut d’être libéré de l’école de réforme dans laquelle on envoyait les durs et les cas difficiles. Les Frères se chargeaient d’en faire des hommes. Souvent après un séjour de plusieurs années ces jeunes se retrouvaient pratiquement dans la rue.

 

Mais Dale était prêt à saisir sa chance dès ses premiers pas vers la liberté. Une certaine sérénité apaisait son cœur. Il se trouva un emploi dans une usine où on recyclait les pièces automobiles. Il laissa derrière lui son passé malheureux et fonça avec volonté vers une vie nouvelle. Car la vie, pour une fois, semblait lui sourire.

 

À cette époque, Dale se présentait physiquement assez bien : moyennement grand, bien en muscles avec notamment, de larges mains qui trahissaient un talent pour les travaux manuels. De caractère plutôt renfermé et serviable : ses rares sourires lui attiraient quelques sympathies sans plus. À l’usine, il tissa des liens avec la commis du magasin de pièces. La p’tite Suzie comme tous l’appelaient avec familiarité. Une p’tite tough continuellement sur le party. Ça, tout le monde le savait, sauf Dale. Tous les jours, à sa pause, il se retrouvait accoudé bêtement à son comptoir pour potiner sur tout et sur rien. Après beaucoup d’hésitations, il finit par l’inviter au restaurant. Un peu surprise, Suzie accepta cette invitation survenue à point à une période où elle s’ennuyait ferme. « Sait-on jamais ! Il est peut-être tout le contraire de ce qu’on pense de lui ! Ce ne sera pas ma première aventure... Lui ou un autre ! Au moins, lui, je le connais ! » Voilà ce que Suzie se disait en toisant Dale d’un œil neuf.

 

Dale choisit le restaurant avec soin pour garantir le succès de cette soirée exceptionnelle pour lui. Il voyait en cette femme un avenir heureux dans lequel finalement il pourrait révéler à tous la réussite d’une vie affective qui lui avait toujours été refusée. Il entrerait enfin dans le giron social de ses collègues de travail. Des pensées bien naïves dues en fait à son inexpérience.

 

À l’heure dite, il sonna à la porte de Suzie, un peu mal à l’aise dans un ensemble sport acheté spécialement pour l’occasion. Il l’invita à monter dans un taxi. Chemin faisant, les échanges prirent une tournure embarrassante pour lui. Il ne savait quoi répondre aux questions d’usage : « D’où viens-tu ? Ton père et ta mère sont encore vivants ? À quelle école as-tu été ? » Bref des généralités insérées dans une conversation meublée de silences embarrassés. L’idée qu’un jour il puisse être confronté à une telle situation ne lui avait jamais traversé l’esprit. Il s’ingénia donc à mentir sur tout et à s’improviser un passé crédible.

 

Toutes ces questions pourtant légitimes avaient assombri son optimisme quant à son avenir avec elle, parce qu’il savait très bien qu’un jour, tout finit par se savoir. De plus, l’environnement chic du restaurant le mettait mal à l’aise. Il avait de la difficulté à lire le menu. Et de ce qu’il en déchiffrait, il ne le comprenait pas. Suzie le sentait contrarié sans pouvoir s’expliquer pourquoi. Elle se demandait, si elle n’aurait pas dû refuser cette invitation. « On verra ! », se disait-elle.

 

Après quelques verres, Dale, détendu, animait la conversation sur des rumeurs à propos de telle ou telle personne qui travaillait avec eux à l’usine. Ces anecdotes la faisaient bien rire et elle l’encourageait à en rajouter. Elle pensait qu’après tout, il ne manquait pas d’un certain humour. La soirée avançait et Suzie, toujours prête à lever le coude, commençait à ne plus trop comprendre ce que Dale disait. Elle laissait plutôt voguer son imagination sur son physique beaucoup plus émoustillant que tout ce qu’il pouvait lui raconter.

 

À la sortie du restaurant, Dale se croyait au seuil d’une vie nouvelle tandis que Suzie, passablement éméchée, le voyait au seuil de son lit. Dans ses aventures avec des hommes, elle avait connu bien pire. Celui-là au moins semblait être capable de satisfaire son appétit sexuel grandissant. Arrivée chez elle, elle lui prit la main et le tira hors du taxi.

BANDE ANNONCE
L'AUTEUR
Michel Bourdage

Michel Bourdage est un professionnel des communications audiovisuelles et multimédias. Sa carrière l’a amené à côtoyer différents milieux corporatifs. Des personnes riches en expérience de toutes sortes ont contribué à sa culture de l’industrie, des finances, de la publicité et des sciences. Son goût de la lecture et une grande curiosité ont fait le reste. Pour ses histoires, il ouvre sa mémoire pour créer des personnages toujours plus étonnants au sein d’intrigues mouvementées.

 

L'affaire K&R

Format ePub et Kindle / 370 pages
Collection NUM NOIR
ISBN 978-2-924286-18-0

 

Numérique : 7,99 $ / 5,79 €

Papier : 18,99 $ / 12,49 €

DU MÊME AUTEUR :
AUSSI EN VENTE SUR :
ÉDITION PAPIER (EU) :
 
BOUTIQUE NUM
EBOOK / PAPIER

© 2019 NUM Éditeur

  • White Instagram Icon
  • w-facebook
  • White YouTube Icon
  • w-twitter