Défi jeunes auteurs 2018, publié chez NUM Éditeur.

eBOOK : 7,99 $ / 5,79 €

0
 
LIRE UN EXTRAIT :
DÉFI JEUNES AUTEURS 2018 - RÉSUMÉ
 
Le Défi jeunes auteurs de NUM Éditeur est un concours de nouvelles fantastiques destiné aux élèves du secondaire de partout au Québec. Pour cette quatrième édition, des jeunes de six écoles ont pris la plume afin de partager une part de leur imaginaire. Le présent recueil propose une sélection des meilleurs textes qui, par leur style et leur originalité, se sont démarqués de la centaine de nouvelles soumises. Alors, soyez prêts à vivre une aventure littéraire unique en son genre ! Laissez-vous transporter par un souffle de magie et découvrez une nouvelle génération d’écrivains qui a su relever le plus beau des défis : nous faire rêver.
 
EXTRAIT
 

Le colonel venait de revenir de mission. On lui avait demandé d’attendre là, donc il attendait. Assis sur sa chaise, le regard droit, il n’avait pas bougé depuis bientôt une heure. En fait, depuis qu’il était entré dans cette pièce plongée dans la pénombre, avec pour seule source de clarté un plafonnier qui formait un rond de lumière devant ses pieds, en plein milieu de la pièce. Pas un son n’était sorti de ses lèvres, pas un commentaire, une plainte, une demande, rien. Le silence pesait. Les gardes, postés aux quatre coins de la pièce, avaient la même attitude que lui, debout dos au mur. Cette immobilité parfaite n’était pas du zèle pour les ordres de ses supérieurs ni une crainte de ceux-ci, non. L’atmosphère de la pièce était empreinte de fascination et d’expectative. On aurait dit que tous étaient figés dans l’instant où ils avaient posé les yeux dessus.

La cage. Elle baignait dans le cercle de lumière, attirant tous les regards vers ce qu’elle contenait. Cette cage, ce n’était pas la première fois que le colonel la voyait, mais elle lui faisait toujours le même effet. Il restait des heures à la contempler, laissant ses pensées cheminer libre­ment, s’émerveillant toujours plus de son con­tenu, comme s’il le redécouvrait à chaque fois. Des questions surgissaient irrémédia­blement de cette contemplation, auxquelles il arrivait parfois à répondre, en tout cas le pensait-il. Pour l’heure, son esprit ne s’était pas encore lancé dans la valse d’interrogations qui le prenait immanqua­blement et le colonel se contentait d’observer. Les gardes faisaient de même, oubliant qu’ils avaient un corps pour se consacrer entièrement à l’esprit et à la foule de choses qui le peuplaient en cet instant. Ils étaient immobiles depuis si longtemps qu’ils doutaient de pouvoir bouger si la situation l’exigeait. Ils étaient figés par le contenu de la cage et tout ce qu’il impliquait (...)

 

— La cage de Mathias Tripard, secondaire IV, Collège Durocher Saint-Lambert.

 

AUTEURS

COLLÈGE DUROCHER SAINT-LAMBERT

Mathias Tripard

 

COLLÈGE SAINT-JOSEPH, GATINEAU

Megane Chauret

COLLÈGE SAINT-SACREMENT, TERREBONNE

Éloïse Beaudet

Florence Bourgoin-Verreault

Alyssa Goulet

Josianne Jodoin-Martel

Alycia Roy

Maria Juliana Uribe

 

ÉCOLE GRANDE-RIVIÈRE, GATINEAU

Noa McManus

Gregory-Manuel Ponce-Quintal

ÉCOLE MONT-BLEU, GATINEAU

Béatrice René-Décarie

ÉCOLE ROBERT-GRAVEL, MONTRÉAL

Joséphine Campbell Lashuk

Charlotte Fontaine

Félix-Antoine Pedneault

Raphaelle Villeneuve

AUTRES DÉFIS :
Defi2019d_couvert72.jpg
AUSSI EN VENTE SUR :
 
BOUTIQUE NUM
EBOOK / PAPIER

© 2020 NUM Éditeur

  • White Instagram Icon
  • w-facebook
  • White YouTube Icon
  • w-twitter